Témoignage abstention : « Ne pas voter c’est pour moi, en soi, un devoir citoyen »

Temps de lecture : 3 minutes

Shenaz, 26 ans, personnel navigant en cabine

« Je suis PNC, expatriée depuis un an, après avoir étudié et travaillé dans le secteur touristique pendant plusieurs années à Paris

Je me suis expatriée parce que l’ambiance générale du pays me pesait. Une actualité défavorable aux français d’origine étrangère

Aussi par ambition. J’avais envie de changer de carrière mais, -sans surprise-,  le secteur où je bosse ne recrute pas en France. Donc la seule solution pour réaliser mon rêve d’enfant, c’était l’expatriation.

Au début je n’envisageais pas de quitter la France, je voulais exercer ce métier dans mon pays … Mais la lourdeur des procédures m’avait découragée. Il faut d’abord passer par une formation de deux mois extrêmement chère et qui ne garantit absolument pas de décrocher ce job.

J’ai un BTS en vente et production touristique. Les études se sont bien passées, c’était de l’alternance donc j’ai beaucoup appris et ça a étoffé mon CV, ça lui a donné de la valeur.

Mais la formation était à mon sens de mauvaise qualité, déséquilibrée entre la théorie et la pratique et pas en phase avec les réalités du terrain.

Qui en 2016 réserve encore ses vacances dans une agence de voyage ? Pas d’accent mis sur l’e-tourisme, bref décevant.

J’ai été agent de réservation dans un hôtel du groupe Accor durant cette alternance.

La dernière fois que j’ai voté, c’était pour les présidentielles 2012. Seulement le 1e tour.

Je ne vote plus, car pour moi, la politique telle qu’on nous la propose, c’est la désillusion.

Aucun candidat valable à mes yeux, pas d’alternative sérieuse. L’extrême gauche est démago et déphasée, la droite pour moi c’est inenvisageable et la gauche mainstream … Est justement trop mainstream

On n’a plus des mecs d’envergure comme avant. Chirac, Mitterrand, tout ça… C’était peut-être des magouilleurs mais ils défendaient une vraie posture. Y a plus d’hommes de cette envergure.

Le vote blanc pourquoi ? Pour dire « je ne suis pas contente » ? Je n’y crois pas.

Quand on parle on ne nous écoute pas. Et quand on ne parle pas on ne nous écoute pas non plus.

Le vote blanc ne pèse pas assez

Ne pas voter c’est pour moi, en soi, un devoir citoyen

Ça peut paraître de mauvaise foi mais ça montre qu’on en a ras-le-bol

Et qu’on est en colère

Car je suis en colère

Car oui je rejette ce système. C’est extrême, mais je le rejette

Ma famille et moi-même avons tout donné pour ce pays … Qui continue à nous traiter comme des citoyens de seconde zone

Donc moi-même je me sentirais hypocrite si je participais à la vie politique de ce pays.

Pour que je retourne voter, il faudrait une révolte populaire. Et un candidat atypique qui ne se contentera pas de dire ce qu’on veut entendre.

Pas quelqu’un de «  l’establishment » … Quelqu’un qui par un travail sur le terrain social aura prouvé qu’il peut sauver ce pays

Je pense que Podemos, c’est exactement ce qui nous manque en France

Des gens qui mettent le doigt sur ce qui gangrène nos économies et nos vies depuis des années

Les listes d’union citoyenne vont dans le bon sens, c’est ce qu’il faut, réinvestir le pouvoir par le peuple

Pourquoi demander à des mecs qui n’ont jamais travaillé de leur vie de nous sortir du chômage ?

Mon sentiment sur les partis politiques français, c’est que les problèmes de société sont bien expliqués … Mais dès qu’on touche au volet économique … C’est du bis repetita

Quant aux partis comme le NPA, ils m’ont toujours laissée sceptique, les leaders sont de bonne volonté mais je suis sceptique quant au réalisme de leur programme.

Lorsque j’entends qu’ils soutiennent des luttes, parfois je soupçonne de l’opportunisme … Ils soutiennent des luttes mais est-ce tant pour les soutenir que pour faire chier le pouvoir en place ?

Oui, l’extrême gauche, c’est devenu une joke pour beaucoup de journalistes. Mais pourquoi on en est arrivé là aussi ?

Je me rappelle de cette candidate voilée estampillée « communiste  »

Juste pour prouver qu’on aime les musulmans … Mais pas de matière derrière

Il y a parfois un fond d’islamophobie dans la gauche française, au moins la droite l’assume.

Par exemple, certaines personnes estampillées d’extrême gauche  tiennent parfois des propos féministes terriblement condescendants à l’égard des femmes musulmanes voilées ou pas. Pratiquantes ou pas.

Je suis chrétienne levantine, mais malgré moi je me sens touchée par l’islamophobie car mon nom me condamne fatalement

Je me suis déjà engagée dans des associations … A l’étranger à vrai dire, dans la lutte féministe et de défense des minorités ethniques.

Ma mère fait partie de la minorité assyrienne de Turquie donc j’avais milité longtemps en cette faveur.

Les associations assyriennes en Europe sont surtout en Suède et en Norvège

J’avais déjà collé des tracts pour « Osez le féminisme », en tant que sympathisante. Mais aujourd’hui, la position d’OLF sur le voile me gave.

Y a encore cette condescendance à l’égard des « franco-musulmanes ». Cette association est coupée de la réalité. J’ai été un peu gavée par son discours officiel durant les attentats de Charlie hebdo.

Cette condescendance … C’est insupportable. J’ai par contre aimé leur communication autour du harcèlement dans les transports en commun. »

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.